Consignes

Les 10 commandements

  1. Avant le départ d’une balade, faire le plein d’essence et les contrôles élémentaires de sécurité (pression des pneus, fonctionnement des feux, usure des plaquettes, différents niveaux d’huile etc…).
  2. Respecter des distances de sécurité suffisantes mais pas excessives pour éviter que le groupe ne s’étale sur plusieurs kilomètres, particulièrement en traversant des agglomérations.
  3. Quand le profil de la route le permet, roulez en quinconce, c’est-à-dire décalez-vous légèrement à droite ou à gauche par rapport à celui qui vous précède.
  4. On ne se double pas et on ne fait pas la course.
  5. Pensez aux autres utilisateurs de la route et laissez-les passer dès que possible.
  6. Arrêtez-vous au Stop et Feux tricolores même si ceux qui vous précèdent continuent.
  7. A chaque changement de direction mettez le clignotant et assurez-vous que celui qui suit est en mesure de le voir.
  8. Si celui qui me suit est lâché, on ralentit et/ou on s’arrête jusqu’à ce qu’il ait rejoint le groupe, dans le même temps, je préviens mes prédécesseurs (avertisseur sonore) que ça ne suit plus.
  9. Le klaxon étant le seul moyen d’avertir mes prédécesseurs d’un problème à l’intérieur du groupe, on évitera de l’utiliser pour des futilités (du style jolie fille sur le bas coté).
  10. On ne s’arrête pas n’importe où, seulement à des endroits permettant le stationnement en sécurité de la totalité du groupe.

Blocage des carrefours

  • En dessous de 15 motocyclistes, le blocage des carrefours est interdit.
  • Groupes de 15 à 50 motocyclistes : 2 capitaines de route au moins : autorisé.
  • Groupes de plus de 50 motocyclistes : 2 capitaines de route au moins : obligatoire.
  • Âgés de 25 ans au moins, les capitaines de route doivent porter un vêtement rétro réfléchissant, avec la mention “capitaine de route” sur le dos en lettres noires.
  • Les capitaines de route sont en possession d’un disque représentant le signal C3 (blanc à bord rouge).
  • Au moins un des capitaines de route peut arrêter la circulation sur les voies transversales durant la traversée du groupe aux carrefours sans signaux lumineux, à l’aide du disque.

Dépassement en groupe

  • Le dépassement d’un véhicule en mouvement par un groupe de motos reste un acte individuel. Chaque conducteur veille donc à n’engager son dépassement que s’il peut le faire sans danger. En conséquence, il adopte une position dans le quinconce qui lui permet d’acquérir toutes les informations nécessaires (visibilité avant et arrière). Sa position dans la colonne de gauche du quinconce permet au Guide d’engager son dépassement dans des conditions favorables pour les autres membres du groupe (et particulièrement pour l’Apprenti).

  • Le guide met son clignotant, déboîte et dépasse le véhicule sur l’axe médian de la voie de dépassement. Derrière lui, le quinconce se reforme: l’Apprenti se positionne sur la colonne de gauche du quinconce (afin d’avoir la meilleure visibilité). La 3ème moto vient sur la file de droite, etc.

  • Le Guide termine son dépassement et vient se positionner loin devant le véhicule dépassé afin que le reste du groupe ait suffisamment d’espace pour se rabattre (en gardant une marge de sécurité avec le véhicule dépassé).

  • Le Guide prépare la reconstitution du quinconce en avant du véhicule dépassé. Il se positionne donc sur ce qui sera à nouveau la colonne de gauche du quinconce. Pendant ce temps, l’Apprenti effectue son dépassement dans l’axe médian de la voie de dépassement.

  • La 3ème moto se positionne derrière le véhicule à dépasser sur la colonne de gauche du quinconce. Les dernières motos du groupe reforment en conséquence le quinconce (4ème moto sur la colonne de droite,…).

  • L’Apprenti termine à son tour le dépassement et reprend sa place en quinconce à la droite du Guide.

  • Le dépassement des autres motos se poursuit de la même manière, en fonction du trafic et de la visibilité.